jeudi 4 août 2016

Les reines de France au temps des Valois, tome 2: les années sanglante de simone Bertière

RESUME: Quelle place était faite aux reines dans la France régie par la loi salique ? Epouses ou mères du roi régnant, vouées à la seule procréation ou associées au gouvernement, timides ou impérieuses, elles offrent dans leur diversité une image contrastée de ce que fut leur condition. Après le " beau XVIe siècle ", où elles concourent au rayonnement de la monarchie mais n'accèdent que rarement aux responsabilités, voici les " années sanglantes ", dont l'horreur culmine à la Saint-Barthélemy : trente-cinq ans de guerres civiles, alimentées par les ambitions nobiliaires et le fanatisme religieux, tandis qu'agonise la dynastie des Valois. Pour les cinq ici concernées, la vie privée est désormais indissociable des péripéties qui déchirent la France. Trois d'entre elles sont entrées dans la légende. Omniprésente, la reine mère Catherine de Médicis, que le veuvage métamorphose en homme d'Etat, dirige le royaume au nom de ses fils. Elle pèse de tout son poids sur le destin des autres. Sa première bru, Marie Stuart, et sa plus jeune fille Marguerite de Valois - la fameuse " Margot " - se brûlent aux feux de l'amour et de la politique. A côté d'elles, la douce Elisabeth d'Autriche ne compte guère. Mais Louise de Lorraine, épouse aimante et aimée de Henri III, est à redécouvrir. Adoptant tour à tour le point de vue de chacune d'elles, mais scrupuleusement fidèle à l'histoire, ce récit vif et animé tente de ressusciter la tragédie des guerres de religion, mais aussi d'en démonter les ressorts et de mettre en lumière le rôle qu'y jouèrent les femmes.

MON AVIS: 2e tome des reines au temps des Valois, j'ai un peu moins aimé celui ci par rapport au précédent tome que j'avais littéralement dévoré. Peut être est ce du au faite du sujet qui est essentiellement basé sur la guerre des religions qui comme toute les guerres ne m'inspire pas plus que ça.
 De plus, on suit pendant tout le livre pratiquement qu'un seul personnage, Catherine de Médicis, qui est une personne fort intéressante. Malgré tout, on suit aussi d'autre reines telle que Elisabeth d'Autriche, Marie Stuart, Louise de Lorraine, mais c'est dans un sens en parallèle de Catherine car ses reines ont croisé son chemin et qu'elle est le personnage central du livre
. Je dois avoué que j'ai eu du mal a certains chapitre, comme celui de Marie Stuart par exemple, mais peut être parce que je connaissais déjà le sujet? Cela n'empêche pas que l'écriture de l'auteur est toujours très agréable. Elle donne sa place aux reines oublié de l'histoire comme Elisabeth d'Autriche, femme de Charles IX que nous connaissons mal ou pas du tout. Elle réhabilite aussi Marguerite de Navarre que l'on appelle la reine Margot qui n'est pas cette femme avide d'homme. Ce livre est riche en documents et même s'il est un peu plus ardu que le premier, car on parle un peu plus de politique et on a du mal a suivre a certains moment.
Je dois avoué que comme c'est une époque que je connais bien ou mieux, je l'ai trouvé a la fin un peu longuet
C'est tout de même un livre que je recommande bien volontiers car il est tout a fait digne d'intérêt et présente de bon moment de lecture et nous apprend une foule de chose, dont il serait dommage de passé a coté pour les féru d'histoire.

2 commentaires:

  1. Ces Reines de France sont décidément très intrigantes ! Je suis curieuse, donc pourquoi pas ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi j'adore, tu connais mon amour de l'histoire

      Supprimer