lundi 29 juin 2015

Charles Quint de Jean Pierre Soisson

RESUME: Souverain des Pays-Bas à quinze ans, roi d'Espagne à seize, empereur d'Allemagne à dix-neuf, Charles Quint devint très jeune le maître d'un empire sur lequel le soleil ne se couchait point". Né en 1500, il assiste aux plus grandes découvertes de la Renaissance. Disciple d'Erasme, il aime Titien et les peintres italiens. Il se passionne pour les mondes nouveaux. Toute sa vie il cherche à conserver et à agrandir les territoires si différents dont il hérite. On a peine à imaginer que ses terres comprenaient l'Espagne brûlante, les Pays-Bas, des royaumes italiens... Charles Quint s'oppose à Soliman le magnifique, multiplie les alliances et les guerres avec le Pape, avec Henri VIII d'Angleterre, avec François Ier... A cheval ou en bateau, suivi par des carrioles de nourriture, de vêtements, d'œuvres d'art, de mobilier, il est tour à tour en Italie, en Bourgogne, dans l'Allemagne de Luther ; mais aussi à Alger et à Tunis, qu'il conquiert ; enfin, il envoie ses hommes à l'assaut du Mexique et du Pérou... L'empereur voyage, rédige des milliers de lettres, aime, découvre et s'instruit, élève, honore ou déchoit. Il est aussi un des rares hommes de pouvoir à avoir choisi d'abdiquer. En 1556, ce prince qui sent que le monde nouveau n'est pas le sien, se retire au monastère de Yuste. Il y reste jusqu'à sa mort, tandis que son fils Philippe II règne.


MON AVIS: L'histoire de Charles Quint est très intéressante par elle même. Je dois avoué que j'ai eu du mal avec le style de l'auteur. Ce n'est pas un historien et l'écriture s'en ressens. Ce n'est pas fluide, il évoque les dates, les unes derrière les autres et du coup ça manque un peu de passion. Sinon, j'ai bien aimé malgré tout car la vie de Charles Quint est passionnante et ce livre regorge de détails qui en font un livre riche et bien documenté. Je me suis un peu perdu par moment, car l'auteur avait tendance a faire des retours en arrière qui nuit un peu a la qualité de l'histoire. A part ses petits détails, le livre tient la route et nous embarquons dans une  fresque passionnante a la rencontre de Charles Quint, empereur d'Allemagne, souverain d'Espagne et des Pays Bas éternel rival de François Ier. Homme a la vie riche et trop peu connu.

4 commentaires:

  1. J'aime peur que le style m’agace... alors si jamais je désire m'intéresser à ce personnage historique, je le ferais sans doute avec un autre livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tu peux. Il est pas mal mais ce n'est pas le meilleur non plus je pense

      Supprimer
  2. Il ne me déplairait pas de découvrir Charles Quint au détour d'un livre mais plutôt dans un roman bien documenté plutôt qu'une biographie. Je passe mon tour sur celui-là surtout si le style de l'auteur est lourd.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est pas mal, mais en matière de biographie j'ai lu mieux

      Supprimer