samedi 12 novembre 2016

Les arcanes du chaos de Maxime Chattam

RESUME: Célibataire parisienne sans histoires, Yael est loin de se douter qu'il existe des secrets qui mettent en danger ceux qui les découvrent. Le jour où des ombres apparaissent dans ses miroirs pour lui parler codes secrets et sectes millénaires, elle se croit folle ou possédée.
Projetée dans un jeu de piste infernal, pourchassée par des tueurs, Yael se retrouve au cœur d'une lutte ancestrale. Des catacombes de Paris aux gorges hantées de Savoie, jusqu'au New York des milliardaires, la vérité ne doit pas survivre.
Qui n'a jamais rêvé de tout savoir sur l'assassinat de JFK ? Sur le 11 septembre ? Et si l'histoire n'était que manipulation ? Quand le diable s'en mêle, la terreur ne fait que commencer...

MON AVIS: Autant être honnête, je me suis aperçu hier que je n'avais pas fait la chronique de ce livre ainsi que de la théorie Gaia. Il était présent sur mon précédent blog, mais comme je l'ai supprimé... Et bien sur pour celui ci, impossible de retrouvé les notes que j'avais prise. Du coup ce sera pour une fois un avis succincte, car si je me rappelle du gros de l'histoire, j'ai oublié les détails qui aurait pu avoir de l'importance, mais bon du moment que je me rappelle du principal et de la fin..
Ici l'auteur développe la théorie du complot, en suivant deux personnages qui n'aurait jamais du se rencontré car très éloigné l'un de l'autre. Comme d'habitude, l'auteur tisse sa toile et nous plonge dans des faits historique ou il met l'accent sur ce qui pourrait passé pour de simple coïncidence.
L'idée est bonne, très bonne même!! Comme tous les Chattam, ou presque, j'ai adoré ce roman, car l'auteur nous fait réfléchir et on ressort de ce bouquin en se posant pleins de questions sur le monde. On se surprend a se retourné tous les trois mètres pour vérifié si on est pas suivis. Magistral!! ça me fait pensé a un film ( rien a voir avec le sujet, mais bon..) ce film s'appelle "le blob", film d'horreur, un truc en gélatine rose qui passait par la canalisation et tuait tout sur son passage. Pendant des semaines après avoir visionné ce film, je faisait coulé de l'eau froide dans ma baignoire avant de m'en servir.
Bon revenons au livre, petite parenthèse pour vous dire que ce livre m'a marqué de le même façon que ce film! La fin est assez spectaculaire et "normal" si je puis dire si on suit le récit. N'empêche, je ne l'ai pas vu venir. Petit bémol, les extrais du blog ( me souviens plus du nom du monsieur) qui s'il apporte peut être une lumière sur le récit m'ont un peu ennuyé. A noté que ce livre est le premier tome d'une trilogie qui s'appelle le cycle de l'homme. Les autres titres sont "prédateurs" et "la théorie Gaia"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire