samedi 25 février 2017

Sherlock Holmes et les vampires de Londres de sylvain Cordurier et Laci

RESUME: Mai 1891. Sherlock Holmes périt dans les chiites de Reichenbach en affrontant son plus grand adversaire, le Professeur Moriarty. C'est du moins ce qu'affirme la presse. Une version hasardeuse, car Holmes est bien vivant et compte tirer profit de sa mort présumée pour parcourir le monde. Mais s'il est aisé de tromper le commun des mortels, d'autres ne se laissent pas si facilement convaincre. Holmes voit ses projets contrariés quand des vampires londoniens retrouvent sa trace à Paris...

MON AVIS: Je lis rarement de la BD, tout simplement parce que ce n'est pas trop mon  truc! Mais la c'est un cadeau de mon mari, comme les BD que je vais chroniqué plus tard et que j'ai lu ce mois ci.
De plus c'est Sherlock Holmes, du coup je me suis plongé dedans avec enthousiasme. On plonge bien dans l'univers si cher a Conan Doyle et on retrouve notre détective préféré juste après sa supposé mort contre Moriarty. Cette fois ci, il est seul pour faire la lumière sur cette affaire si je puis dire. L'histoire est assez sympa, les dessins sont superbe. Le Londres de 1800 est très bien rendu jusqu'au moindre détail des affaires des personnages. Un petit regret, quand même, c'est l'absence de Watson, car Holmes ne peut pas gentiment se moquer de lui, et aussi le manque de cynisme de Holmes qui en fait un personnage haut en couleur. J'avais un peu l'impression que Holmes n'était pas tout a fait lui même  et j'avoue que cela m'a manqué.
A part cette petite déconvenue, c'est avec plaisir que j'ai lu cette BD qui m'a fait passer un très bon moment et que je suis ravie d'avoir lu. Je sais qu'il existe une suite que je vais me procuré assez rapidement. J'avais lu une autre BD sur Sherlock Holmes qui était l'ultime défit de Holmes et qui parlait des emurtres de Jack l'éventreur. Je dois avoué que si la BD était pas mal, je n'ai pas accrocher comme celle ci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire