dimanche 3 juillet 2016

Les morsures de l'ombre de Karine Giebel

RESUME: Elle est belle, attirante, disponible. Il n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre. A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement. Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince...

MON AVIS: Deuxième livre que je lis de cette auteur. Ce livre est un sacré suspens! On est déjà dans l'ambiance dés les premières pages. On rencontre benoit flic, enfermé dans une cave par une femme qu'il a pris en stop. S'ensuit un huit clos prenant ou on se demande ce qu'elle lui veut, ce qui va se passer etc.. On retient son souffle pendant une grande partie du livre, tellement on attend de tourné la page pour savoir la suite. Les dernier chapitre, je l'ai presque lu en apnée. L'intrigue est vicieuse: au fur et a mesure de l'histoire, on ne sait plus si on va avoir de la sympathie, de l'horreur, du dégout ou de la pitié pour Lydia. J'ai juste eu une petite déception car la fin n'est pas celle a laquelle je m'attendais. Mais elle est quand même grandiose car justement on ne s'y attend pas et j'adore cela. L'histoire est très recherché et tout s'enchaine a  vitesse grand V. Si une bonne partie du livre est ce huit clos étouffant, il y'a quand même une bouffée d'oxygène avec une partie ou on côtoie  des collègues de Benoit qui le recherche activement. Ce livre a un coté macabre dans sa façon d'etre, même s'il n' y a pas hémoglobine et truc glauque. J'ai adoré du début a la fin ce livre captivant qui tient en haleine du début a la fin. Pas un coup de cœur, a cause de cette fin qui m'a un poil déçue, mais un livre grandiose quand même

2 commentaires:

  1. J'ai adoré les romans que j'ai lu de cette auteure, même si celui ci n'est pas mon préféré ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi comme je n'en ai lu que deux, je ne peux pas faire la comparaison. Je viens de m'acheter le purgatoire des innocents

      Supprimer